Gudule & Galipette

Association d'éducation populaire et de diffusion artistique affiliée à la Fédération française des Clubs Unesco

Nos outils pédagogiques

L’association Gudule & Galipette vous propose ici une série d’outils pédagogiques placés sous licence Creative Commons:

1/ fil rouge atelier droit d’auteur mené au lycée St Sernin à Toulouse// février 2013

Fil Rouge

 

ATELIER SUR LES DROITS D’ AUTEURS ET LE MONDE DU LIBRE SUR INTERNET

Internet pose la question du droit d’auteur en permanence. L’actualité (et les législateurs) se penche régulièrement sur les problématiques nouvelles que le réseau implique.

Chacun/une peut produire, publier et diffuser du contenu sur internet. On peut aussi en copier-coller, en partager sur les réseaux sociaux, sur les blogs, etc.

Internet véhicule aussi depuis sa création des valeurs de partage, comme Wikipedia avec son  contenu libre de droit auquel chacun peut contribuer ou encore les systèmes d’exploitation libres GNU/Linux qui sont développés en Open Source par des milliers d’informaticiens à travers le monde.

Aussi  chacun/une s’ est déjà posé la question de qui est l’auteur de tel ou tel contenu en surfant sur le  web ou a déjà entendu parlé de la loi Hadopi ou des Ayants-droits.

Nous allons chercher à savoir quels sont les enjeux de cette question à l’heure actuelle et dans nos usages quotidiens.

———————————————————————————————————————————————————

1- Les Droits d’auteur  à l’heure de la révolution numérique

1-1 Internet, qu’es aquo?

1-2 Le droit d’auteur

1-3 Les licences libres

2- De la théorie à la pratique

——————————————————————————————————————————————————-

1- Les Droits d’auteur  à l’heure de la révolution numérique

1/ Internet, qu’es aquo ? 

Internet c’est simplement un « très grand » réseau.

Plus précisément, Internet,  c’est l’interconnexion de 42 000 réseaux d’opérateurs dans le monde.  Chaque machine qui a une adresse IP publique peut envoyer et recevoir des informations (sous forme de paquets IP).

On peut faire un parallèle avec le système postal classique. Toute personne qui a une adresse postale peut envoyer et recevoir du courrier. En France, c’est La Poste qui distribue le courrier, par contre, si j’ envoie un colis en Allemagne, La Poste va transmettre mon colis à la Deutsche Post, qui à son tour le délivrera à mon destinataire. Les opérateurs de l’ Internet sont comme les différentes postes dans le monde, ils transportent du courrier.

Internet permet à toute machine (et donc à l’humain qui la maîtrise) connectée au réseau de communiquer avec n’importe quelle autre machine connectée au réseau.

 « L’ imprimerie a permis au peuple de lire, Internet va lui permettre d’écrire » d’après Benjamin Bayart, expert en télécommunications et président de French Data Network, le plus ancien fournisseur d’accès à Internet en France encore en exercice.

L’accès à internet est ,selon Benjamin Bayart et le Conseil Constitutionnel, nécessaire à l’application de l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme, relatif à la liberté d’expression. C’est la première fois dans l’histoire que l’on peut « facilement » communiquer avec autant de monde.

Internet, par essence, sert à partager des fichiers. Quand on envoie un email, on partage un fichier, quand on lit un article de blog, on partage un fichier et d’une certaine façon, quand on « Like » quelque chose, on partage un fichier.

Le  système client-serveur  repose sur le principe que le « client » émet une  requête à laquelle le « serveur » répond. C’est sur ce principe que  reposent youtube, facebook, Wikipedia, lemonde.fr, mega, etc. C’est une  approche très centralisée.

Aussi,  si les serveurs de facebook sont détruits, on ne peut plus accéder au  service. Quand le FBI a saisi les serveurs de megaupload, les fichiers des utilisateurs n’étaient plus disponibles. On peut toujours « uploader »  des fichiers vers le serveur mais cette architecture ne permet pas au « client » de partager lui même ses fichiers.

Le  P2P ou pair à pair est un modèle de réseau, qui permet à deux points du  réseau de communiquer directement entre eux. Appliqué aux systèmes de  partage de fichiers cela permet de rendre les fichiers d’autant plus  disponibles qu’ils sont populaires !

Par exemple, plus il y a de personnes qui téléchargent Ubuntu ou http://watch.tpbafk.tv/ en torrent,  plus le téléchargement d’Ubuntu ou TPB AKF fonctionne correctement.

Si  on détruit la machine qui hébergeait Ubuntu à l’origine, le fichier  sera toujours disponible dans la mesure ou Ubuntu aura été téléchargé au  moins une fois.

Pour aller plus loin

le pire du pire à l’assemblée nationale

http://www.dailymotion.com/video/x94ta5_hadopi-le-pire-du-pire-de-lassemble_news

 2/ le droit d’auteur

A propos de facebook

Voici un extrait des CGU/ Conditions Générales d’ Utilisation de Facebook

«  Partage de votre contenu et de vos informations

Le  contenu et les informations que vous publiez sur Facebook vous  appartiennent, et vous pouvez contrôler la façon dont nous partageons  votre contenu, grâce aux paramètres de confidentialité et des applications. En outre :

  • Pour le contenu protégé par les droits de propriété intellectuelle,  comme les photos ou vidéos (propriété intellectuelle), vous nous donnez  spécifiquement la permission suivante, conformément à vos paramètres de confidentialité et des applications :  vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable,  sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l’utilisation des  contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en  relation avec Facebook (licence de propriété intellectuelle). Cette  licence de propriété intellectuelle se termine lorsque vous supprimez  vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte, sauf si votre  compte est partagé avec d’autres personnes qui ne l’ont pas supprimé.
  • Lorsque vous supprimez votre contenu de propriété intellectuelle, ce contenu est supprimé d’une manière similaire au vidage de corbeille sur un ordinateur. Cependant, vous comprenez que les contenus supprimés peuvent persister dans des copies de sauvegarde pendant un certain temps (mais qu’ils ne sont pas disponibles).
  • […]
  • Nous apprécions vos commentaires et vos suggestions concernant Facebook,  mais vous comprenez que nous pouvons les utiliser sans aucune  obligation de rémunération (tout comme vous n’avez aucune obligation de  nous les communiquer). »
Retrouvez l’intégralité des CGU de facebook:

Allons voir les CGU de Google

Pour aller plus loin:

http://www.zdnet.fr/actualites/a-quel-point-google-drive-est-il-proprietaire-de-vos-donnees-39771132.htm

Qu’en pensez-vous?

Maintenant voici les conditions d’utilisation de wikipedia:

Qu’en pensez-vous?

3/ les licences libres

Qu’est-ce qu’une licence ?

La loi protège automatiquement et implicitement toutes les œuvres de l’esprit par le droit d’auteur (ou le copyright pour les pays de droit anglo-saxon). Cette protection est, dans le cas du droit d’auteur, au bénéfice de l’auteur et contre toute forme d’usage par des tiers.

La mise à disposition d’une œuvre, logiciel ou non, notamment sur l’ Internet, doit donc être un acte volontaire et explicite. Cet acte s’exprime par l’adjonction d’une licence, qui est un contrat type proposé aux acquéreurs de l’œuvre (gratuit ou payant) indiquant les droits qui leurs sont concédés, et les obligations éventuelles qui leurs sont imposées en échange.

Les logiciels libres disposent donc tous de licences et ce sont précisément celles-ci qui les définissent comme tels.

Une licence est libre lorsqu’elle garantit à l’utilisateur du logiciel un certain nombre de libertés fondamentales.

Qu’est-ce qu’une licence libre ?

Pour la Free Software Foundation, ces libertés sont au nombre de 4 :

  • La liberté d’exécuter le logicielC’est la garantie d’absence de conditions restreignant la liberté  d’exécuter le logiciel : On peut utiliser le logiciel aussi souvent  qu’on le veut, sur autant d’ordinateurs qu’on le veut et pour toutes les  utilisations (mais dans les limites imposées par la loi).
  • La liberté d’étudier le fonctionnement du logiciel et de l’adapter à ses besoins

             Ceci implique de pouvoir accéder au code source du logiciel, autrement dit à ses secrets de fabrication.

  • La liberté de redistribuer des copies du logiciel

              C’est l’absence de conditions restreignant la liberté de dupliquer et  redistribuer le logiciel : On peut faire autant

de copies  du logiciel  qu’on le veut et les donner à qui on veut.

  • La liberté d’améliorer le logiciel et de publier ces améliorations

2- De la théorie à la pratique:

A – Projection du court métrage d’animation Big Bug Bunny / Blender

Cliquez sous le lien ci-dessous:

ou le « streamer »:

B – EXERCICE :

 A la découverte du monde du libre et des ressources libres

En suivant les liens proposés ci-dessous, trouver 3 ressources libres différentes

Dans le tableau ci-dessous, copier_coller le lien pour la télécharger, rechercher l’auteur et la licence associée et l’adresse du site où vous l’avez trouvé.

Noter ici de quelle type de ressource il s’agit.Par exemple, un morceau de musique Lien pour la télécharger.http://www.artistserver.com/artist/song.cfm/a/34670/tid/27633/Donnie_Ozone Auteur.Donnie Ozone Licence associée.CC_by_ attribution Adresse du site .http://www.artistserver.com/

Voici des liens de sites proposant du contenu libre:

  Liens vers du contenu libre :

Musique :

 Banques de sons:

  Textes :

  Objets à imprimer :

 Images:

C -Jeu de rôle

D – Aller chercher une ressource sur internet

Pour aller plus loin:
https://www.youtube.com/watch?v=fIshI_qxxewLe discours de MLK, copirighté, pour voir combien de temps il reste en ligne.

Pour conclure:

La question des droits d’auteurs est complexe, mais comme toute législation elle est amenée à changer et doit s’adapter à son contexte et à son époque. Hors Internet est un media relativement récent qui s’est popularisé à grande vitesse et qui évolue très vite et les législateurs proposent dans l’urgence des mesures pas toujours adaptées, ni en adéquation avec la réalité des usagers. C’est ce décalage que nous ressentons actuellement.

Vous faites parties des premières générations nées avec Internet. Ce n’était pas le cas de vos parents. Nous sommes à un moment charnière dans l’évolution de ce média. Certaines lois visent à le policer. Hors pensez-vous que nous ayons besoin d’un système fermé et payant quand on peut avoir une toile libre et gratuite ?

A nous de faire évoluer la loi dans le bon sens et de créer et soutenir l’internet qui nous convient.

A nous de favoriser la diffusion des ressources et des systèmes d’échanges de données libres.

Methodologie sur :

http://biblioweb.dmarquis.ep.profweb.qc.ca/?p=97

——————————————————————————————————————————————————

Gudule & Galipette

Association d’Education Populaire et de diffusion artistique

19 rue de la passerelle 31200 Toulouse

Ateliers Internet 2.0

intervenants/es: Alexandra Josse et Bikepunk, membre de Tetaneutral.net

gudule.galipette@yahoo.fr

Ce document est placé sous
licence Creative Commons Paternité – Partage des Conditions Initiales à l’Identique

logotypogg

ATELIER RECHERCHER ET VALIDER UNE INFORMATION SUR INTERNET

Séance de 2 heures par groupe de 15 élèves.

Objectif: proposer une méthodologie pour rechercher et valider une information sur le web et engager une réflexion sur la qualité des informations que l’on peut trouver sur internet.

Programme détaillé de la séquence

Scénario d’animation:

Internet est une véritable fenêtre sur le monde: trouver une information sur internet peut sembler facile mais la vérifier, c’est autre chose! Car grâce à internet, tout le monde peut de chez soi diffuser du contenu, pour le pire et le meilleur ! L’une des difficultés consistant à ne pas se laisser submerger par la quantité des données et à les sélectionner selon leur pertinence. Il faut donc apprendre à vérifier la qualité d’une information, d’une source, sur internet comme ailleurs. Il y a des indices ou des éléments qui permettent d’identifier l’auteur (chercher ce qui est dit sur l’auteur pour s’assurer qu’il est un expert fiable par exemple) ou de recouper des informations provenant de plusieurs sources différentes.

En début de séance, demander comment les élèves évaluent un site internet.

Quels sont leur critères de fiabilité?

Répondre aux questions suivantes permet d’évaluer le dégré de fiabilité d’un site rapidement:

(à lire)

EST-CE QUE LE NOM DU RESPONSABLE DU SITE APPARAÎT?

Privilégier les sites dont le nom des responsables apparaît clairement. Il ne faut pas oublier que certains contenus peuvent-être influencé par leurs auteurs.

PEUT-ON FACILEMENT TROUVER LES COORDONNÉES DES RESPONSABLES DU SITE?

LES RESPONSABLES DU SITE S ‘EXPRIMENT-ILS EN LEUR NOM OU AU NOM D’UNE ORGANISATION?

Privilégier les sites d’organisation, ou les sites de spécialistes. Les informations contenues sur les blogs d’anonymes doivent être délaissées, à moins d’avoir été RECOUPÉES, c’est-à-dire qu’une information similaire a été retrouvée plusieurs fois sur des sites ou des medias différents. En journalisme, on appelle cela recouper ses sources.

LE SITE A-T’IL ÉTÉ ACTUALISÉ RÉCEMMENT?

Un site dont le contenu n’a pas été actualisé depuis plus de six mois n’est pas fiable.

`

LE SITE COMPORTE T’IL DES RÉFÉRENCES PRÉCISES?

Le site renvoie-t’il à d’autres sites ou cite-t’il des sources extérieures fiables, par exemple d’autres medias reconnus pour leur sérieux?

Objectif: Comment valider une recherche d’information sur internet ?

Mise en oeuvre: A l’aide d’un document Powerpoint, on va tâcher d’évaluer trois sites internet sur le thème:

« Le réchauffement climatique»:

site 1

http://www.science.gouv.fr/fr/dossiers/bdd/res/2148/le-rechauffement-climatique/

site 2

http://www.greenfacts.org/fr/changement-climatique-re4/index.htm

site3

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/allegre-repond-aux-chercheurs_470669.html

QUI ?

Qui parle? Vérifier le sérieux des auteurs?

Pour chacun de ces sites, trouvez qui sont les auteurs? Quels sont ses compétences pour parler du sujet ? Fourni-t’on des renseignements pour rentrer en contact avec l’auteur? Les auteurs font-ils références à d’autres parutions, sites ou textes ?

Les auteurs

qui

compténces/qualifications

contact

références

site 1

oui/non

oui/non

site 2

oui/non

oui/non

site 3

oui/non

oui/non

QUOI?

De quoi parle-t’on?

Quel est le sujet exact de l’article publié? A quel public s’adresse-t’on? Quel est le niveau de langage utilisé (soutenu, familier, scientifique, etc) ? Le traitement du sujet est-il exhaustif ?

Le sujet

sujet

le public visé

niveau de langage

exhaustif

site 1

oui/non

site 2

oui/non

site 3

oui/non

OU ?

Où est située l’information?

Quelle est la langue employée? De quelle nationalité est le site? Si cette information n’est pas explicite, chercher par quel serveur le site est hébergé, dans « les informations légales » par exemple ?

La situation

langue(s) employée

nationalité

hébergeur

site 1

site 2

site 3

QUAND ?

De quand date l’information?

Quelle est la date de publication de l’article? Si cette information n’est pas disponible, de quand date la dernière mise à jour du site? Les liens vers les autres sites sont-ils mis à jour ? y-at’il des liens aveugles/ou morts ?

la temporalité

date de publication

de l’article

dernière mise à jour du site

présence de liens hypertexte

liens morts

site 1

oui/non

oui/non

site 2

oui/non

oui/non

site 3

oui/non

oui/non

COMMENT?

Evaluer l’ergonomie du site?

Le site est-il facilement navigable? Est-ce que la présentation est attrayante? Est-ce que les ressources sont utiles, bien organisées et présentées de façon logique? La syntaxe et l’orthographe sont-ils respectés?

ergonomie

NOTER

DE 1 à 3

navigation

présentation

pertinence des ressources proposées

syntaxe et orthographe

site 1

oui/non

oui/non

site 2

oui/non

oui/non

site 3

oui/non

oui/non

POURQUOI?

Evaluer les motivations de des auteurs du site et/ou de l’article

L’information est-elle gratuite ou payante ? Y’at’il des publicités sur le site?Ont-elles un rapport avec les informations que vous cherchez ? D’après-vous qu’est-ce qui peut motiver le/s auteur/s du site à diffuser une information ?

motivations

gratuité

présence de publicité

pertinence des publicités

place utilisée pour la publicité

site 1

oui/non

oui/non

oui/non

site 2

oui/non

oui/non

oui/non

site 3

oui/non

oui/non

oui/non

Voici les quatre principale motivations qui poussent un individu à diffuser de l’information:

Altruisme ( Je veux aider mon prochain en diffusant de la connaissance)

Egoïsme ( Regardez comme je suis intéressant; ma page personnelle n ’est-elle pas admirable?)

Capitalisme (Achetez mon produit!)

Prosélytisme (Adhérez à mes idées!)

D’après-vous, laquelle de ces motivations a poussé nos auteurs:

site 1

Site 2

Site 3

Retour en groupe

Finir avec le powerpoint (pages 10/11/12)

Eux suivent avec le document fil rouge par groupe de deux sur les postes informatiques, et on discute de ces sites au fur et à mesure. Faire remarquer que cette méthode d’évaluation est très complète et qu’il est parfois difficile de trouver toutes ces informations sur un site.

On considérera un site valide s’il répond aux questions énoncées en introduction, tout en conservant une attitude critique, et en n’hésitant pas à remettre en doute les propos énoncés dans un site en croisant les sources et en cherchant à en savoir plus sur son auteur ou sur le site qui publie l’information.

Face à la masse d’informations que propose internet, le premier filtre c’est vous, et vous devez donc adopter une attitude critique digne des journalistes ou des experts.

Internet est le premier mass medias qui inverse les rôles dans le sens où il n’y a pas une information diffusée à un grand nombre de personnes, mais un grand nombre de personnes qui fabriquent et relais l’information à un plus grand nombre de personnes encore. Il y a un effet boule de neige sur internet et plus un site est consulté plus il remonte dans les moteurs de recherche.

Exercices pratiques: par groupe de deux, remplir le questionnaire ci-dessous en allant naviguer sur internet.

Sur le sujet « la différence de salaire entre les hommes et les femmes en France ».

(ou à choisir par le/la professeur)

Par groupe de deux

Trouver trois mots clefs:

Exercice 1:

Tester ces trois mots clefs sur différents moteurs de recherche

cf liste sur le site

http://www.educnet.education.fr/dossier/rechercher/outils/moteurs

En fonction de chaque moteur de recherche, combien de pages s’affichent-elles ?

moteur 1: …………………………..

moteur 2: …………………………..

moteur 3: …………………………..

Choisir un de ces moteurs de recherche:

Quels sont les trois premiers sites référencés? Ces sites vous paraissent-ils pertinents? Pourquoi?

site 1:

oui/ non

site 2:

oui/non

site 3:

oui/non

Exercice 2:

Trouver trois sites internet différents qui parlent de ce sujet et qui vous semblent pertinents.

noter ici leur nom :

site n° 1:

site n° 2:

site n° 3:

Quel moteur de recherche avez-vous utilisé?

Pour chacun de ces sites, répondre aux questions suivantes

EST-CE QUE LE NOM DE l’AUTEUR ET /OU DU RESPONSABLE DU SITE APPARAÎT?

SI OUI, LE NOTER ICI:

site n° 1

site n° 2

site n° 3

PEUT-ON FACILEMENT TROUVER LES COORDONNÉES DES RESPONSABLES DU SITE?

SI OUI, NOTER DANS QUEL ESPACE DU SITE VOUS AVEZ TROUVÉ CETTE INFORMATION :

site n° 1

site n° 2

site n° 3

LES RESPONSABLES DU SITE S’EXPRIMENT-ILS EN LEUR NOM OU AU NOM D’UNE ORGANISATION? NOTER LE NOM OU L’ORGANISATION ICI:

site n° 1

site n° 2

site n° 3

LE SITE A-T’IL ÉTÉ ACTUALISÉ RÉCEMMENT? POUR CHAQUE SITE, NOTER DE QUAND DATE LA DERNIÈRE ACTUALISATION ET Où AVEZ VOUS TROUVÉ CETTE INFORMATION:

site n° 1

site n° 2

site n° 3

LE SITE COMPORTE T’IL DES RÉFÉRENCES PRÉCISES? NOTER ICI CELLES QUE VOUS TROUVEZ:

site n° 1

site n° 2

site n° 3

BILAN:

D’après ces critères, classer de un à trois les sites que vous avez trouvé du plus fiable au moins fiable:

site n° 1

site n° 2

site n° 3

Exercice 3 :

En compilant les informations trouvées sur internet, écrire une brève sur le sujet: « ………………………………………………………………………………………………………………………………………».

Une brève est un texte informatif court – 5 à 6 lignes maximum – qui doit répondre aux six questions de base: QUI? QUOI? Où? QUAND? COMMENT et POURQUOI?

Dans un paragraphe en plus, vous illustrerez votre propos par un ou deux exemples pertinents trouvés sur internet et vous finirez en citant vos sources selon la méthodologie adequate.

——————————————————————————————————————————————————————————-

Gudule & Galipette

Association d’Education Populaire et de diffusion artistique

19 rue de la passerelle 31200 Toulouse

Ateliers Internet 2.0

intervenante: Alexandra Josse

gudule.galipette@yahoo.fr

05 31 98 17 80

L’association Gudule et Galipette est une association d’ Education Populaire et de diffusion artistique crée en 2006 qui intervient sur Toulouse et sa région. Nous proposons des ateliers mulitimedias sur le thème de l’ Education aux medias et la sensibilisation à Internet.

gudule.galipette@yahoo.fr

Ce document est placé sous
licence Creative Commons Paternité – Partage des Conditions Initiales à l’Identique